L’AUTEUR : GILDAS BOURDET

 

Gildas Bourdet est né en 1947 à La Forêt Fouesnant, Finistère.
Il entre en 1967 dans la compagnie d’amateurs havraise Le Tableau Gris où il joue occasionnellement et réalise la plupart des décors et des costumes.



Le Théâtre de la Salamandre :
En 1969, il est membre fondateur du Théâtre de la Salamandre, qui devient compagnie professionnelle et dont il prendra la direction artistique en 1972. Après le succès de La vie de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière, créé par la Salamandre en 1973, Gildas Bourdet est nommé, en octobre 1974, par le Ministère de la Culture à la direction du Centre Dramatique National du Nord à Tourcoing. En janvier 1982, La Salamandre est promue Théâtre National de la Région Nord/Pas-de-Calais. En janvier 1989, La Salamandre inaugure le Théâtre Roger Salengro à Lille et s’y installe. En juin 1991, il quitte le Théâtre National de la Région Nord/Pas-de-Calais et devient metteur en scène indépendant dans le cadre de sa Compagnie…


Metteur en scène pour sa compagnie :

Proffolding Follies de Pierre Aime (1974), L’Ombre d’Evguéni Schwartz (1975), Martin Eden d’après Jack London (1976), La Station Champbaudet d’Eugène Labiche (1977), Attention au travail création collective (1979),Britannicus de Jean Racine (1979), Didascalies (1980), Derniers détails (1981), Le Saperleau (1982), Les Bas-Fonds d’après Maxime Gorki (1982), Le Pain dur de Paul Claudel (1984), Une Station service (1985), Les Crachats de la lune (1986), Dialogues des Carmélites de Georges Bernanos (1987), L’Inconvenant (1988), Fin de partie de Samuel Beckett (1988), Les fausses confidences de Marivaux (1989), L’Eté de Romain Weingarten (1990), Le Malade imaginaire de Molière (1991), Héritage d’après Henry James (1992), Celui qui dit oui, celui qui dit non de Bertolt Brecht et Kurt Weil (1993), Histoire du soldat de Charles-Ferdinand Ramuz et Igor Stravinski (1993), Encore une histoire d’amour de Tom Kempinski (1994).


A la Criée à Marseille :

Gildas Bourdet prend la direction du Théâtre National de Marseille - La Criée, le 1er janvier 1995. Il y réalise : La bonne âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht (1995), La Mort d’Auguste de Romain Weingarten (1995), Les Jumeaux vénitiens de Carlo Goldoni (1996) - Molière 97 de la meilleure pièce du répertoire et Molière du meilleur acteur pour Pierre Cassignard. Petit Théâtre sans importance Gildas Bourdet (1996), Adam et Eve de Jean-Claude Grumberg (1997), L'Atelier de Jean-Claude Grumberg (1998), Molière 99 du meilleur metteur en scène, Molière de la meilleure pièce du répertoire, Molière du meilleur auteur, Révélation théâtrale pour Marie-Christine Orry. Le Saperleau de Gildas Bourdet (1998), La Main Passe de Georges Feydeau (1999), Raisons de Famille de Gérald Aubert (1999), Les Fausses confidences de Marivaux (2000), Le Malade imaginaire de Molière (2001), Le Jardin des apparences de Véronique Olmi (2001), Molière 2001 du Meilleur acteur : Jean-Paul Roussillon. En décembre 2001, Gildas Bourdet quitte le Théâtre National de Marseille La Criée…


Au T.O.P. :
En juillet 2002, il prend la direction du Théâtre de l’Ouest Parisien à Boulogne-Billancourt. Il reprend Le malade imaginaire de Molière. Il crée La reine de beauté de Leenane de Martin McDonagh - production TOP Boulogne-Billancourt, Séjour pour 8 à Tadécia de Luc Girerd, Le roi Victor de Louis Calaferte.
Il quitte le TOP en 2005, et reste metteur en scène indépendant dans le cadre de sa Compagnie.


Auteur dramatique et adaptateur :
Didascalies (1980), Derniers détails (1981), Le Saperleau(1982), Prix Lugné Poë décerné par la Société des Auteurs en 1983, Editions Solin. Une Station service (1985) Editions Solin, Les Crachats de la lune (1986), Editions Solin, L’Inconvenant (1988), Editions Actes Sud - Papiers, Petit Théâtre sans importance (1996), Editions Actes Sud - Papiers, Les Jumeaux vénitiens (1996), adaptation du texte de C Goldoni, L’Arche éditeur La main passe (1999), adaptation du texte de G Feydeau, Editions Avant-scène Le Salon (2002), édition L’Avant-Scène Théâtre La Reine de beauté de Leenane, adaptation du texte de M. McDonagh, Ed. Avant-scène. Les Uns chez les Autres (2004), adaptation du texte d’Alan Ayckbourn, Ed. Avant-scène.


Mises en scènes d’opéras :

La Finta Giardiniera de Mozart, Don Giovanni de Mozart, Caton d’Utique de Vivaldi.
Il écrit également des dramatiques pour la radio et la télévision.